La main-courante idéale pour votre escalier

La main-courante, également connue sous d’autres appellations telles que barre d’appui ou rampe d’escalier, représente la partie horizontale à laquelle on se tient lors de la montée ou de la descente d’un escalier. Elle est généralement fixée à la balustrade à l’aide de balustres et de poteaux. Pour garantir un escalier sécurisé, l’ajout d’une deuxième main-courante du côté du mur est fortement recommandé, assurant ainsi une sécurité optimale. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir des informations essentielles concernant la main-courante pour les escaliers.

Pourquoi une main-courante pour escalier ?

Elle joue un rôle primordial en assurant à la fois la guidance et la sécurité, notamment pour les personnes aveugles ou malvoyantes, les individus à mobilité réduite, les enfants, ainsi que les personnes âgées. Elle leur permet de monter et de descendre l’escalier en toute sécurité, évitant ainsi tout risque de perte d’équilibre. La main-courante représente un élément essentiel pour garantir la sûreté et le confort de l’escalier.

A lire en complément : Cadeaux pour jeune maman : 5 idées pour renforcer les liens avec le bébé

Il convient de noter que tous les escaliers situés dans des établissements recevant du public (ERP) doivent obligatoirement être équipés de main-courante de part et d’autre, quelle que soit leur dimension. Il est important de faire la distinction entre les main-courantes et les garde-corps, ces derniers ayant pour objectif d’empêcher les chutes. Pour des informations détaillées, n’hésitez pas à lire cet article.

Comment procéder à l’installation d’une main-courante pour votre escalier ?

Avant de vous lancer dans cette démarche, assurez-vous d’être équipé des outils nécessaires. Prévoyez une perceuse ou un perforateur, en fonction de la nature de votre mur. Munissez-vous également d’un mètre ruban, d’un fil à plomb, d’un crayon, ainsi que d’un jeu de forets. Pour fixer la rampe, vous aurez besoin d’un marteau et d’une visseuse. Voici les cinq étapes à suivre pour l’installation d’une rampe dans un escalier droit :

Avez-vous vu cela : Où rencontrer des femmes lesbiennes et bisexuelles ?

  • Marquez l’emplacement de la main-courante sur le mur ;
  • Percez les trous de fixation des supports de la rampe ;
  • Installez les chevilles adaptées au matériau du mur ;
  • Fixez les supports de la main-courante sur le mur ;
  • Attachez la main-courante aux supports.

Découvrez la norme idéale de main courante pour escalier

Une barre d’appui doit être installée à une hauteur comprise entre 80 et 100 cm. Elle doit s’étendre d’environ 28 cm au-delà de la première et de la dernière marche, sans entraver le passage, de chaque côté de l’escalier. Elle doit présenter un contraste visuel marqué et une prise en main facile, permettant un appui continu. La distance minimale entre les deux main-courantes est d’environ 1,20 mètre pour les établissements recevant du public neufs. En revanche, pour les ERP existants, la distance minimale entre les deux rampes d’escalier est de 1 mètre.

Si une deuxième main-courante réduit cette distance à moins de 1 mètre, une seule main-courante est exigée. Idéalement, la main-courante doit avoir une forme arrondie et un diamètre de 4 cm, ce qui la rend plus maniable. De plus, elle doit signaler les changements de direction pour aider les personnes aveugles ou malvoyantes à se repérer dans l’espace et à se diriger de manière fluide.